top of page
hapaxprod video paris fragan mutzel
FRAGAN MUTZEL

Fragan Mutzel, naît le 26 mai 1988 à Paris. Il grandit dans une famille d’artistes entre une mère photographe réalisatrice et un père musicien. Dès très jeune il s’initie à la musique (piano, violon, guitare) et à la vidéo par une petite caméra que son grand père lui a offerte. Adolescent, il monte ses premiers groupes de musiques et enregistre ses premiers morceaux. C’est avec le groupe All Animals dont il est compositeur interprète qu’il fera plusieurs concerts à Paris. Les influences sont multiples, Will Oldham, Sonic Youth, Pavement. Toute une scène musicale qu’il affectionne. Après son bac au Lycée Carnot, il s’oriente vers des études de cinématographie à l’Université Paris 8. Il se passionne pour les films de John Casavetes, John Ford, ou encore les frères Coen. Il continue jusqu’en Master 2 en réalisation production. Il y tourne ses premiers courts métrages. En parallèle, il intègre une bourse d’étude à la Yechiva des Étudiants pour y étudier le Talmud tous les matins. Cette formation qui s’appelle « L’Ecole des Maitres » est initiée par le Rav Gérard Zyzek, directeur de la Yechiva des Etudiants. Cette formation durera plus de 8 années durant lesquels il se formera à l’art subtil de Pilpoul, de la Guemara et des enseignements les plus profonds de la sagesse juive.

Dès 2014, il monte Hapax productions. Il travaille sur tous types de projets vidéos et films de commandes. Il collaborera avec les plus grandes sociétés de productions comme Havas, Publicis, Sopra Steria. Il organise les tournages, assure la conception des projets, réalise les clips et films publicitaires et institutionnels, et assure lui –même le montage de ces vidéos.

En 2015, il entreprend de concilier son travail et ses études talmudiques dans un projet de film documentaire. Tefilin, les boites noires du Judaisme est un documentaire qui aura mis 5 ans à se faire. Il autoproduit et tourne toutes ces images en Israel lors d’un voyage d’un an à Tel Aviv. Il y prendra de nombreux clichés de la ville et des paysages du désert de Mitzpé Ramon qu’il affectionne particulièrement. Le film se finance grâce au crowdfunding et à la Fondation du Judaïsme Français, qui fut un soutient important. En 2020, une projection privée est organisée grâce à l’association Hilel Campus. Le film est salué pour sa qualité esthétique et il obtient le soutient de la presse grâce notamment à une interview dans le culturemag de Valérie Abecassis sur I24 News pour l’édition anglaise et française. Le film de 18 minutes est aujourd’hui disponible en libre visionnage sur les plateformes telles youtube et Vimeo.

Vit et travaille à Paris.

Commercials / Branding / Music video / Documentaries

Paris - Worldwide

MATÉRIEL UTILISÉ :

  • caméra SONY FS100 - Panasonic GH5 - Sony FS 5 

  • FINAL CUT Pro X

  • Photoshop

  • Lightroom

  • autres...

PARTENAIRES
logopublicis.png
logo studio toastr.jpg
logo-sweet-pea-02.png
logo HRCLS.png
images.png
Et d'autres...
bottom of page